Espagne, France et Portugal s’unissent pour défendre et promouvoir la Tauromachie.

À Madrid, en ce jour, 19 juin 2018, historique s’il en est, la Fundación del Toro de Lidia (Espagne), l’Observatoire National des Cultures Taurines (France) et ProToiro (Portugal) ont conclu un accord tripartite pour développer une coopération internationale et les présidents des trois organismes,  Victorino Martín (FTL), André Viard (ONCT) et Paulo Carvalho (ProToiro) ont paraphé de leur signature la constitution du Conseil International de la Tauromachie (CIT).

 

La création du CIT fait référence à toutes les dispositions législatives, traités et conventions, qui garantissent aux communautés nationales et internationales le droit d’adhérer aux traditions et cultures taurines.

Le Conseil International de la Tauromachie se propose d’œuvrer en particulier et en permanence au plan international sur différents fronts tels que :

  • Engager une coopération internationale sur toutes les questions relatives à l’exercice, au développement, à la promotion et à la défense de la tauromachie ;
  • Préparer, dans les pays où ce n’est pas encore le cas, la reconnaissance des fêtes et traditions taurines en tant que patrimoine culturel immatériel selon les critères établis par la Convention de l’UNESCO de 2003 ;
  • Sensibiliser les acteurs institutionnels et associatifs, relevant des champs culturels, économiques, sociaux ou éducatifs ;
  • Informer les formations politiques et les médias sur la réalité d’une culture victime depuis plusieurs années d’une instrumentalisation en forme de stigmatisation indigne de pays démocratiques ;
  • Apporter aux organismes et instances internationales, telles que le Parlement Européen ou l’ONU, l’information sur la richesse culturelle, économique, sociale, artistique et pédagogique de la tauromachie.

Dans le cadre de ces thèmes prioritaires sera prochainement défini et présenté un programme de travail.

Ce contenu a été publié dans Général, Madrid. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.