BILBAO 22/08/2011 – FUENTE YMBRO

Bien présentée et Intéressante corrida de FUENTE YMBRO, trois cinqueños, et deux près de l’être.  Les deux premiers et le sixième d’un trapio superbe.  Corrida con casta et exigeante, sans être brave. Mal lidiés au cheval.  Comme hier avec les Miuras la Plaza a reçu à peine plus d’un tiers de Plaza sans atteindre la demie Plaza.  URDIALES, en substitution de Fandiño, a toréé avec sérieux et détermination.   Son premier mobile de salida et distrait donne des signes de se coller du coté gauche dès le capote. Il se défend,  la tête levée à la première rencontre avec le cheval.  Quite de Urdiales par chicuelinas dans un style très personnel et du coté droit. A la deuxième rencontre le toro s’emploie avec plus de classe et est bien piqué avec mesure.  Quite par Veroniques de Jimenez toutes sur le piton droit.  Brindis al publico.  Engagée à droite la faena a eu la qualité de la douceur du toque au moment opportun.  Urdiales profite des bonnes embestidas du toro.  La cinquième série est un essai à gauche qui manque mal se terminer par un accrochage violent.  Retour à droite pour une bonne série puis une à menos.  Pinchazo en la cruz y estoconazo (certains ayant une perspective différente au ruedo ont critiqué l’épée ).  Vuelta méritée.  Son deuxième n’a pas les mêmes qualités et exige de Urdiales un engagement personnel.  Distance, aguante et avantage au toro qui fini par rajarse en querencia.  Media espada delantera.  JIMENEZ  N’a pas été à la hauteur des circonstances. Il venait blessé.  A son premier,  Tejela en quite lui montre que le toro est suave et noble.  Brindis al Publico.  Dans la première moitié de faena Jimenez passe à coté sur les deux cornes.  Puis il arrive à lier à droite deux séries en restant dans le sitio, sans faire le pas en retrait à la sortie des passes et une serie a menosBajonazo.   A son second Jimenez  n’a pas solutionné les caractéristiques du  bicho.  En baissant la main le toro trébuche et s’il la garde à mi hauteur le toro se défend.  Pinchazo, puis pinchazo profond caido et descabello.  Quant à TEJELA  son premier va bien au capote.  Incompréhensiblement il est piqué excessivement à la première rencontre.  Brindis au public.  Faena sans jamais déceler les codes du bicho.  Entière tendida cruzada, descabello.  Sensation de toro perdu.  Le dernier de la tarde est un Castaño précieux, splendide.  Quelques signes de faiblesse.  Toro pousse au cheval mais est mal piqué. Quite por delantales de Urdiales.   Tejela donne quelques passes basses et suaves isolées, l’ensemble désordonné et quelques apuros lorsque le toro reste court ou se défend de la tête .  ½ atravesada caida. Descabello. Probablement une opportunité perdue dans des circonstances compliquées.   Corrida de Toros de Fuente Ymbro qui exige et qui fera que les figuras n’en voudront pas .  Bonne brega en Banderillas de Victor Hugo et de Ruano.

A propos Niño de San Rafael

Niño de San Rafael (Apodo de René Philippe Arneodau) est aficionado practico fréjussien avec une expérience tauromachique qui débute en 1970, allant de chroniqueur à apoderado, cultivant exigence et précision dans ses avis et ses opinions. Passionné de tauromachie depuis le plus jeune âge, il a trouvé dans la pratique du toreo le chemin de la compréhension de la technique et de l'art de torear, et développé une admiration et un respect pour ceux qui y excellent.
Ce contenu a été publié dans Bilbao, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.