BARCELONE VILLE LIBERTICIDE

imageLa Mairie de Barcelone aurait interdit l’exposition de l’image de Morante de la Puebla sur une affiche géante, de celles qui recouvrent les chantiers en cours pour en habiller les façades.  Ce projet, à l’initiative du Maestro de la Puebla del Rio,  est celle de son image rendant hommage au célèbre et loufoque artiste Catalan Salvador DALI, au demeurant grand Aficionado a los toros.  Cette affiche fait partie d’une série servant de support publicitaire pour la Feria del PILAR 2015.

La Mairie de BARCELONE justifie cette interdiction sur la base d’une déclaration municipale de 2004 favorable aux droits des animaux et contre les corridas de toros.

Voilà que maintenant les partis nouvellement portés aux affaires décident non seulement des spectacles légaux qui peuvent ou non se produire dans leur citée, mais aussi de ce que les citoyens peuvent voir, ou penser à propos d’une image elle aussi conforme à la loi.  L’Ayuntamiento de Barcelone affirme donc vouloir imposer à ses citoyens ce qu’ils peuvent voir et penser comme le firent les régimes les plus totalitaires au fil de l’histoire de l’humanité.

Vivement que le tribunal constitutionnel Espagnol rende sa décision à propos de la décision d’interdiction des corridas et permette ainsi aux citoyens de décider par eux-mêmes ce qu’ils souhaitent faire, penser et voir dans le respect de la loi nationale.

 

 

Ce contenu a été publié dans EDIT"O"PINION. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.