Pour la préservation de l’Art contre les Barbares et les Nettoyeurs Culturels.

Barbares de Mossoul - Photo AFP

Barbares de Mossoul – Photo AFP

Le président Hollande a dénoncé publiquement la «?barbarie?» des destructions d’œuvres pré-islamiques par les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) à Mossoul.  L’Unesco a quant à elle dénoncé “un nettoyage culturel”, “une destruction délibérée du patrimoine qui vise les identités des différentes communautés qui vivent en Irak”.

Je pense qu’une grande majorité de nos citoyens perçoivent l’importance, les raisons et la nécessité de préserver et de respecter tous les Arts.  Je suis convaincu que nos concitoyens discernent la richesse du symbolisme, de l’histoire, du témoignage que  l’Art donne de l’humanité, de qui nous sommes, d’où nous venons et de la richesse de toutes les cultures qui nous ont précédées ou qui s’expriment de façon contemporaine. Leur indignation est justifiée et nous nous joignons, nous Aficionados, à celle-ci.

Il nous revient d’expliquer à nos concitoyens que les attaques contre la Tauromachie et les Aficionados relèvent des mêmes perversions.  Leurs auteurs utilisent les mêmes négations, raccourcis, manipulations, mensonges pour manipuler ceux qui ne savent pas de quoi il s’agit.  Mais nous nous savons que la Tauromachie est un Art majeur, le seul Art où la vie et la mort de l’Artiste font partie de l’oeuvre.  Ils doivent savoir que les Aficionados sont tout sauf ce que dépeignent leurs harceleurs qui souhaitent la disparition d’une culture qui est notre vie et notre héritage.  C’est de cela dont nous ne devons avoir de cesse de communiquer.  Et nous devons appeler de nos vœux que les honnêtes hommes, nos contemporains, fassent leur,  la défense de la Culture Tauromachique.

La tauromachie, comme tous les arts, comme les œuvres de Mossoul, mérite d’être défendue contre les “Barbares” et les “Nettoyeurs Culturels” fustigés par le Président de la République  et l’Unesco.

Ce contenu a été publié dans EDIT"O"PINION. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.