Abanicar

  1. Dans le toreo de cape. il s’agit de la façon de déplacer les toros à deux mains, en alternant les mouvements de cape (en éventail) d’une corne à l’autre, par devant,  avec l’objectif de changer l’animal de terrain.
  2. Dans le toreo de muleta. il s’agit d’un embellissement (adorno) réalisé pour finaliser (rematar) une série de passes, exécuté en passant les pans – vuelos –  de la muleta alternativement d’une corne à l’autre (de pitón a pitón) dans un mouvement en S du poignet, souvent annonciateur d’une pose de défiance (desplante) final.  On se réfère aussi à l’abaniqueo dont on peut trouver une description par José Fuentes en page 359 du livre “Todas las suertes por sus maestros” de José Luis Ramón.
« Retour à la liste des catégories
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.