De frente por detras

Cette expression porte a confusión car elle décrit de façon erronnée tous les lances où le torero cite de face le toro avec la cape tenue dans le dos. C’est en particulier le cas de la gaonera souvent citée comme synonyme  du lance de frente por detrás.

Se reporter dans ce même glossaire à Frente por detrás pour trouver la description et l’historique de cette passe de cape. Bien que le nom et la description de ce lance soit attribué à “Pepe Hillo” qui l’a introduit à l’art de toréer, il est curieux d’observer la  Planche nº6  de la “Tauromachie” de Francisco de Goya parue en 1816 et de voir comment “les maures réalisaient un autre capeo dans l’arène avec leur burnous” ce qui laisse supposer que cette suerte existait bien avant qu’elle soit répertoriée au XIXéme siècle,

 

 

 

Voir Frente por detras

« Retour à la liste des catégories
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.