Larga

C’est une passe de cape – lance tenue à une seule main dont on trouve de nombreuses interprétations et usages :

1 – larga natural qui s’exécute soit de la main droite soit de la main gauche pour donner une sortie naturelle à une série de passe comme remate ou bien pour diriger le toro vers un terrain déterminé ou  au contraire l’en éloigner dans un mouvement à la fois de maîtrise et élégance.

 

 

2 – larga cambiada de rodilla: toujours à une main, le torero à genoux lance la cape au-dessus de sa tête en présentant l’envers de la cape, modifiant ainsi la course du toro pour lui donner la sortie du côté opposé à la main qui tient le capote. C’est une suerte de réception du toro qui peut s’effectuer au tercio, le long des barrières, ou a porta gayola face au toril.

       

3 – larga cambiada de pie : selon le même principe que pour la larga cambiada de rodilla, debout,  le torero présente l’envers de la cape en la lançant au-dessus de sa tête et donne la sortie du côté opposé à la main qui tient le capote. Comme dans le cas du farol avec la muleta, la cape passe au-dessus de la tête du torero et elle peut être nommée dans ce cas cambiada afarolada.

 

4 – larga cordobesa , à la différence de la larga natural,  comme remate, est ainsi nommée lorsque la cape retombe sur l’épaule droite du torero. Cette suerte fut introduite en son temps par le torero de Cordoue Rafael Molina Lagartijo (1841-1900). Autrefois nommée larga lagartijera.

 

 

 

 

 

 

 

« Retour à la liste des catégories
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.