Manoletina

Passe de muleta réalisée de face, en fin de faena, comme adorno, généralement pieds joints mais pouvant l’être jambes écartées;  La muleta, montée avec l’épée, est tenue de la main droite dans le dos, et de la main gauche qui tient la pointe intérieure de la muleta faldón.   La surface présentée au toro s’en trouve réduite.  En fin de passe, le torero effectue une rotation pour se trouver de nouveau face au toro pour enchaîner une nouvelle passe et ce jusqu’au remate.

Manoletina de Alejandro Talavante 17 05 2011     Manoletina de Joselito Adame

C’est Manuel Rodríguez « Manolete » (1917-1947) qui a popularisé cette passe crée par Victoriano de la Serna en 1936.

Lorsque cette passe est réalisée de profil, c’est la mondeñina.

 

« Retour à la liste des catégories
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.