Refilón

Vient de la locution adverbiale de refilón qui signifie de côté, en passant, sans s’arrêter. En terminologie taurine se dit d’une pique qui est portée sans l’arrêt du toro dans le peto. Ex : picar de refilón.

Le refilón ou refilonazo est le résultat de cette action, souvent une éraflure, une déchirure de la peau du toro, la pique n’ayant donc pas pénétré. C’est aussi la conséquence d’une erreur ou mauvaise pratique du picador qui ne plante pas la puya dans l’échine du toro ou bien de la charge erratique d’un toro manso qui l’en a empêché.

« Retour à la liste des catégories
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.