Erratum

Blessure du cheval monté par Manuel Cid – Madrid – 16/05/2018                     © Ferdinand De Marchi

Lors de la suerte de varas du mercredi 16 mai, le toro sorti sixième “Rosito” de Nuñez del Cuvillo prenait le cheval par la croupe, désarçonnait le picador et renversait le cheval pour le retourner au sol. C’est à cet instant que le toro infligeait un coup de corne  au cheval et par erreur j’indiquais que la cornada était au niveau de l’encolure alors qu’elle se situait juste en arrière de la selle du picador. Un ami photograghe, mieux placé que moi, m’a adressé ce cliché. Donc foi.
Georges Marcillac

Ce contenu a été publié dans Georges Marcillac Escritos, Madrid. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.