MADRID 11/05/2012 Un Toro Sin Casta es un Buey

Le 15 Août 2011 David Mora était passé à peu de choses de triompher face à un bon toro de Montalvo.  Comme avec les Cortijillos d’hier, l’Aficionado pouvait espérer l’osmose d’un grand toro de lidia et d’un Torero de Madrid ou un torero sur sa rampe de lancement.  Le résultat du jour est très préoccupant.  Je me demande si les ganaderos se téléphonent entre eux pour commenter le désastre et envisager une riposte commune.  Ils le devraient.  Et rapidement.  Tous les exemplaires de Montavo ont démontrés une absence de caste et de force.  Le second a été remplacé par un Yerbabuena ( Ortega Cano ) qui dans ce contexte s’est avéré meilleur, mais pas bon.

Il y a déjà eu, dans l’histoire de la tauromachie, des époques difficiles, mais jamais dans un contexte où tout se conjugue pour trouver des raisons d’abolir la fiesta del Toro.  Nous voulons emmener la tauromachie à l’Unesco ?  Mais quoi exactement ?  Ce que nous voyons en retransmission mondiale depuis Madrid ?  Le triomphalisme des medio toros ? A Madrid le carnage a vécu son deuxième jour avec la corrida de Montalvo.  Certains des bichos, acochinados les deux premiers, ont eu du mal à avancer dès leur sortie en piste.

ESAU FERNANDEZ qui confirmait son Alternative a pourtant essayé de mettre le feux.  Il est allé deux fois à Puerta Gayola de rodillas pour donner deux Largas afaroladas aguantées, de macho, en serio.  Le problème c’est que tout ce qui a suivi n’a fait que retirer tout intérêt à cette volonté initiale.  Même ses arrimons, face à des bichos parados, ont été conspués par un public qui se refuse à cautionner le néant.  Esau tue son premier de media estocada et descabello avant que le bicho ne se couche et son second par un bajonazo atravesado.

UCEDA LEAL a été très professionnel toute l’après midi.  Il reçoit le Yerbabuena par 3 véroniques et media.  Puis une media isolée à la sortie de la deuxième pique.  DAVID MORA dessine un quite par chicuelinas et demie bougées.  La faena méthodique est dénuée d’émotion compte tenu du manque de force et de sauvagerie du bicho.  LEAL le passe à trépas par un estoconazo a volapie qui sera en compétition pour l’estocade de la San Isidro.  Son second est tellement faible que les efforts passent inaperçus.  Pinchazo profond en bonne place et descabello.

DAVID MORA  avait du rêver d’avoir la même chance que l’été dernier et d’en profiter pleinement cette fois-ci.  Il ne faut jamais laisser passer une opportunité car il est fort improbable qu’elles se représentent.  Il reçoit son premier volontairement en allant le chercher au centre par véroniques, chicuelinas et deux medias.Il brinde au public une faena qui fait Pchittttt !!  Dans la deuxième série le Montalvo rend les armes et terminera en s’allongeant de sa propre initiative.  Deux pinchazos et une entière caida.  Le cinquième est un toro magnifiquement présenté, harmonieux.  Il s’appelle Dinamitero et n’a rien de relatif à son nom.  MORA lui donne des delantales au centre, a gusto puis entame la faena le corps relâché sans obliger l’animal, ce dernier se raja dès la deuxième série.  Entière caida.

Pendant ce temps huit oreilles et une queue ont été coupés à Jerez avec Vuelta al ruedo a un Nuñez del Cuvillo avec petition d’indulto, le Juli coupant à lui seul 4 oreilles et une queue.  Le Cuvillo devait être un frère d’Arrojado.  Pourvu que le seul choix qui nous reste ne soit pas celui entre la fiesta de Cuvillo et le néant du toro sin casta.

A propos Niño de San Rafael

Niño de San Rafael (Apodo de René Philippe Arneodau) est aficionado practico fréjussien avec une expérience tauromachique qui débute en 1970, allant de chroniqueur à apoderado, cultivant exigence et précision dans ses avis et ses opinions. Passionné de tauromachie depuis le plus jeune âge, il a trouvé dans la pratique du toreo le chemin de la compréhension de la technique et de l'art de torear, et développé une admiration et un respect pour ceux qui y excellent.
Ce contenu a été publié dans Madrid, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.