MADRID 29/05/2012 Julio APARICIO se coupe la Coleta et PERERA quitte la San Isidro sous l’ovation.

Le premier d’APARICIO est haut, bien armado, avec trapio sans excès.  Il est reçu par essais et trois véroniques a gusto et media.  Au cheval le toro se défend de la tête dans les deux rencontres et essaye de s’enlever la puya.  Il perd la gaine du piton droit en varaQuite par FANDI par chicuelinas sans forcer en effectuant un pasito de coté et media.  Excellent Angel Otero en banderilles.  Salut.  La faena débute de 1 en 1 à droite sans rémater et pas a gusto.  Tentative à gauche de même acabit.  APARICIO doute.  Vilain bajonazo.  Le quatrième de la tarde est un Las Ramblas bonito, acapachado, abanto.  APARICIO s’exprime avec une volonté inédite en véronicas, medias et revolera, un peu électrique mais avec l’apparence d’empaque personnel.  Le bicho s’éffondre au premier contact avec le cheval.  Al coral.  Espontaneo qui ne rejoint jamais le toro parce que FANDI qui a pris les choses en mains et éloigne le toro court en arrière plus vite que tout le monde. Le Bis est de Fraile Mazas un toro de buenas hechuras capachomanso, abanto,  qui met superbement la tête dans le capote du banderillero chargé de le parer.   APARICIO lui donne quelques lances sans détermination.  Brega est laissée à charge du peon. La première pique est mesurée, Le bicho mettant la tête en bas.  APARICIO tente un quite sans succès.  La deuxième pique est donnée plus forte, peut-être sur ordre.  Quite par delantales de FANDI.  Le bicho s’est colé du coté gauche.  Brindis a la Infanta.  Le bicho a des qualités pour donner un combat émouvant, mais APARICIO ne veut pas le voir et va chercher l’épée après les premiers trapazos.  Très triste de voir le Maestro à la dérive ainsi.  Media goletazo après pinchazos au pas de banderille.  Plusieurs descabellos et grande bronca.

 

El FANDI est opposé en premier à un Las Ramblas  Bajo, bien armado, de trapio moyen.  Larga afarolada de rodillas en tablas suivie d’une longue série de veronicas de magnifique rythme et temple qui avec un toro de plus de transmission auraient été saluées avec plus d’énergie.  Galeo pour en mener le bicho au cheval ou il est peu piqué.  Lidia de FANDI pour éviter qu’il ne soit trop piqué.  Le toro est faible.  Quite de PERERA par revolera enchainée avec gaonera accrochée, suivi par un delantal et revolera de nouveau accrochée.  Banderilles de FANDI dans son style personnel.  Première paire en courant en arrière du centre vers les planches, la seconde de dentro a fuera et la troisième Al Violin.  Brindis au Public.  La faena débute à droite en los medios le bicho venant de tablas.  La série montre la qualité d’embestida du bicho et la volonté de FANDI.  Il répète par série courte et liée.  La troisième série est comme les précédentes en ligne puis soudain le bicho reste court en fin de série.  Dans trois séries à gauche liées le toro avance avec beaucoup de temple mais peu d’émotion dans des trajectoires majoritairement en ligne.  Epée entière légèrement en arrière.  Le cinquième Las Ramblas  a du volume.  Il est long et acapachado.  FANDI lui sert quelques bonnes véroniques de beaucoup de temple, d’autres accrochées.  Au cheval le bicho est d’abord distrait puis s’emploi par à coups. La seconde pique est mesurée.  Les banderilles à charge de FANDI sont posées avec un succès mitigé.  Brindis a la Infanta.  Début de faena en terrains de sol à droite sans grande réussite. Le bicho n’a pas de grandes qualités.  Il nécessite des toques forts, vient au pas ou s’arrête selon les occasions et garde la tête relevée.  Pinchazo, ¾ d’épée desprendida, atravesada et descabello.

PERERA se voit confronté à un premier adversaire  plus ramassé, alto de agujas, acucharado de pitones.  Les tentatives de capoteo ne sont pas unies mais certains lances de qualité.  Bien cogido, le toro s’emploi par le bas.  Les piques sont mesurées.  Le bicho est distrait et sort du capote en s’en allant tête haute. Quite de PERERA par chicuelinas et rebolera au rythme du bicho.  Les premiers muletazos sont donnés avec temple mais le bicho est soso et il ne transmet pas.  PERERA lie une série à droite de beaucoup de douceur en restant dans le sitio.  La technique est sûre, mais la transmission minime.  Il en va de même à gauche.  Le bicho termine parado, riveté au sol. Deux pinchazos et demie épée caida, atravesada.    Le dernier de la tarde est différent de ses frères, cornialto, alto de agujas, plutôt trapu, surtout de l’avant.  Quelques capotazos en ligne avant d’aller au cheval en deux rencontres consécutives sans réellement s’employer.  Brindis a la Infanta.  Vibrant début de faena à droitegrâce à la mobilité du toro en tercios.  Muletazos importants de PERERA donant l”avantage au toro.  Il torée la main droite tellement basse que le bicho proteste à la troisième passe.  PERERA fait de même à gauche et la série se fait en plusieurs tranche, le bicho allant a menos.  Le retour à droite manque se terminer en voltereta car PERERA est dans le trrain du toro et celui-ci lui tire un derrote pour le prendre.  Sans cligner des yeux PERERA continue et impose sa loi par arrimon dans les cornes apprécié du public.  Bernardinas, natural et pecho avant pinchazo, aviso et estoconazo porté dans les règles.  Pétition d’oreille et salut au tiers.

L’évènement du jour restera la décision d”APARICIO de se couper la coleta au terme de cette triste corrida, triste San Isidro pour lui.

A propos Niño de San Rafael

Niño de San Rafael (Apodo de René Philippe Arneodau) est aficionado practico fréjussien avec une expérience tauromachique qui débute en 1970, allant de chroniqueur à apoderado, cultivant exigence et précision dans ses avis et ses opinions. Passionné de tauromachie depuis le plus jeune âge, il a trouvé dans la pratique du toreo le chemin de la compréhension de la technique et de l'art de torear, et développé une admiration et un respect pour ceux qui y excellent.
Ce contenu a été publié dans Madrid, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.