La Négation du Toro

Alors que la couverture du ruedo de las Ventas s’est écroulée, la Communauté de Madrid a exigé que le “Las Ventas Tour”, visite guidée des premières arènes du monde, ne montre plus la vidéo qui a pour but d’initier ses visiteurs à l’art du toreo et au toro de combat, et ce lors de la visite d’un édifice dédié et imprégné d’histoire taurine.  Il s’agit de la même “Comunidad de Madrid” qui durant plusieurs semaines a mise en demeure de cesser les travaux de la couverture, non pas parce que l’ouvrage était en péril, mais parce qu’il manquait une licence au dossier.  Plusieurs constats de police ont eu lieu, puis Taurodelta a décidé de la demander.  C’est au moment où celle ci a été obtenu que l’ouvrage s’est effondré.

Le Tour de visite de Las Ventes se poursuit donc sans vidéo, comme si les toros n’existaient pas et se termine comme toute visite culturelle par un passage obligé par le stand de souvenirs où des babioles taurines restent cependant à la vente car l’intérêt financier prime.

Il est tout de même étonnant que la “Comunidad” qui a grassement profité des confortables conditions d’adjudication des arènes de Madrid pendant de si nombreuses années, choisisse de nier le toro comme le font les anti-corridas.  Car tout ce qui tend à cacher le toro ou à souhaiter qu’il ne combatte plus, est une négation totale de son être brave et noble.  Après la bévue juridique de la Ville de Mexico, la prise de position de la Communauté de Madrid sonne le tocsin du réveil des consciences de l’Aficion.  Les autorités locales de la ville où se trouve la première Arène du continent Européen et celles de la première Arène du continent Américain semblent ne pas avoir pris la mesure des mouvements de défense qui ont obtenu de magnifiques victoires récemment, particulièrement en France.  La tendance est à la défense du Toro par la reconnaissance de sa spécificité, de son être, à laquelle l’Aficion rend hommage dans un rituel dont la protection est en passe d’être garantie en tant que tradition dans toutes les régions taurines.  Il serait inconvenant que ces autorités se trompent de tendance et oeuvrent à contre courant.

Pour ceux qui souhaiteraient écrire à la “Comunidad” de Madrid leur désaccord avec  sa volonté de shunter la présentation taurine lors des visites de Las Ventas ils peuvent le faire par le biais de ce formulaire.

Ce contenu a été publié dans EDIT"O"PINION, Général, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.