Nouvelles de Madrid: Présentation de la Feria de Bilbao

1467048649_VistaAlegre2016webDans le cadre des activités en faveur de la Fiesta de los Toros, la Fondation Diario Madrid, en la personne de D. José-Vicente de Juan García et D. Antonio Campuzano, accueuillait ce mardi 5 juillet la commission taurine du comité directeur de la plaza de toros de Vista Alegre de Bilbao pour la présentation de l’affiche des corridas de l’Aste Nagusia 2016. Pour cette occasion, Javier Aresti et Juan Manuel Delgado, ses principaux représentants, étaient accompagnés des matadors Diego Urdiales, Andrés Roca Rey, Paco Ureña, Andrés Roca Rey et José Garrido et du novillero Alejandro Marcos, des ganaderos Victorino Martín et Rafael Cruz.

Dans son discours Javier Aresti mettait l’accent sur la volonté du comité de composer les cartels avec Diego Urdiales, le triomphateur de l’an dernier, sans oublier les toreros figuras actuels qui seront mis en concurrence avec les jeunes toreros « émergeants » tels qu’Alberto López Simón, Andrés Roca Rey et José Garrido qui seront, par ailleurs, pour la première fois en exclusivité à Bilbao, réunis à l’affiche le 26 août. Durant cette féria, sont annoncés les produits de cinq encastes différents tels que Murube, Núñez, Albaserrada, Domecq et Atanasio. De même, pour la novillada, trois novilleros seront appelés à confirmer leur position dans l’escalafón et les espoirs qu’ils incarnent face à des novillos de José Cruz. Il s’agit d’Alejandro Marcos, du jeune mexicain Luis David Adame et Pablo Aguado, la promesse de Séville. Le cartel de la corrida de rejoneo est aussi attractif avec la venue de la française Lea Vicens associée à l’inamovible à Bilbao Pablo Hermoso de Mendoza et Andy Cartagena , triomphateur l’an passé.

Présentés par les journalistes Paco Delgado et Ricardo Diaz-Manresa les toreros exprimaient leur sentiment sur la responsabilité qui est la leur d’être à l’affiche de la feria de Bilbao face à un public aficionado compétent et à des toros de première catégorie. Ils avaient une pensée pour leur compagnon Manuel Escribano, blessé gravement à Alicante le 25 juin et montraient le hashtag #forza Escribano.

35430_2016-07-05-PHOTO-00000136_thumb_800

Il était rappelé qu’il était important de triompher à Bilbao puisque seuls cinq toreros, au cours des 21 dernières années, avaient pu être primés des deux oreilles, le dernier étant Diego Urdiales après sa faena à « Favorito » de Alcurrucén. Le torero d’ Arnedo sera deux fois au cartel, les 24 et 28 août prochains.

Georges Marcillac

Ce contenu a été publié dans Général, Georges Marcillac Escritos, Madrid. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.