SEVILLA 11/04/2013 Le Bon et le mauvais de CUADRI.

Corrida magnifiquement présentée de CUADRI.  Des charpentes impressionnantes qui imposent le respect.  Assister à une corrida de cet élevage n’a rien avoir avec une corrida des autres ganaderias commerciales.  Les fondamentaux sont différents et il faut juger sur des critères différents.  Le quatrième déboule en piste magnifique, une estampe, et attaque comme une fusée au point de percuter un burladero et de se casser la corne.  Il est changé.  Dans sa façon de charger les cabestros puis le mayoral de la plaza, il  laisse l’impression que cet accident nous a probablement privé d’un grand toro.  Dans l’ensemble la corrida n’a pas combattu au cheval avec classe, sauf le troisième qui pousse avec force.

FERRERA avec son premier a été d’une grande fermeté dans le positionnement et dans les toques.  Le Cuadri montrant une noblesse marquée, il fut à la hauteur sans jamais douter, profitant de la corne droite de son opposant dans des passes signées par la sincérité.  L’épée défectueuse et un descabello après aviso ne le prive pas de Palmas et Saludo al tercio.  Avec son second bis FERRERA  passe ce train de Cuadri d’abord les pieds rivés au sol puis il bouge pour déplacer l’animal au capote.  Le toro va a menos rapidement.  FERRERA essaye d’animer le public en banderillant capote en main.  C’est un bide car le toro attend et a du sentido.  Avec la muleta il est vaillant mais sans réussite malgré son insistance. Epée desprendida, avis et descabello.  Palmas et Saludo au tiers.

LEANDRO est manifestement hors registre avec cette corrida.  A ses deux opposants il perd un pas avant de re-citer et il fallait probablement tenter de rester en place et laisser la muleta sous le museau.  Pas facile à faire.  Son premier proteste et s’avise. Son second répète par deux fois lorsque LEANDRO reste en place à la sortie du muletazo.  Mais dans l’ensemble ce sont des faenas hachées.   LEANDRO tue en s’écartant de la trajectoire.  Silence et Silence.

Les gestes de plus grande pureté sont venus de GALLO.  Il a montré de l’assurance et de la quiétude au capote, en entrant en quite par chicuelinas  au premier de Leandro, puis en recevant son second avec des véroniques d’une grande sérénité et de beaucoup de temple.  Le public froid.  A mon sens les meilleurs moments de l’après midi ont été au crédit de GALLO.  En particulier avec son premier qui fait une sortie en manso puis laisse éclater sa caste sous la pique en poussant avec les reins.  GALLO le torée droit, avec classe et parcimonie, sans recours dans des muletazos à droite.  A gauche le Cuadri ne répond pas.  Mis en difficulté il résout la situation par un molinete et pecho de toreria.  Il termine cette faena de trois molinetes et cambio de mano.  Il pinche, puis porte une entière desprendida.  Palmas pour le toro et le torero, ainsi que saludo au tiers. Son second est le moins bon de l’après midi.  Il fait illusion en début de faena puis se fige.  Deux pinchazos et ¾ d’épée desprendida.

Un peu plus d’une demie Arène, temps nuageux.  Corrida de CUADRI intéressante pour l’Aficionado.

René Philippe Arneodau

Ce contenu a été publié dans Général, Séville, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.