Rafael Rosa

Rafael Rosa Alejandrez né le 8 octobre 1978 est un torero cordouan qui comme beaucoup d’autres évolue actuellement comme banderillero après avoir tenté sa chance comme novillero sans avoir atteint la catégorie de matador de toros. Dès l’âge de 13 ans après s’être mis devant une becerra lors d’une capea, sa vie se tournait vers le toreo et il entrait à l’Ecole Taurine de sa ville natale, Cordoue lorsqu’il accomplissait ses seize ans, en 1994. Il faisait sa présentation en public durant une becerrada, le 3 juin 1996 à Cordoue et ce jour-là il sortait en triomphe par la Grande Porte des célèbres arènes des Califes. Cette même année, il faisait son premier paseo en costume de lumière à Torremolinos, le 18 août. Son premier paseo à Cordoue date du 27 octobre 1996 devant des erales de Gabriel Rojas. Sa carrière de novillero durait cinq ans au cours desquels il toréait 23 novilladas sans picadors. Il avait aussi l’occasion de s’entraîner dans la région de Salamanque et participait à de nombreux tentaderos «haciendo tapia» c’est-à-dire qu’il attendait perché sur le mur  – la tapia – entourant la place de tienta l’invitation des éleveurs et son tour pour toréer. Pour l’anecdote, c’est là qu’il rencontrait une novillera, Sonia Lerma de l’Ecole Taurine de Salamanque, qui allait devenir son épouse…

Faute de soutien, en 2002, il décidait de devenir banderillero et sa première prestation avait lieu à Villanueva de Córdoba, dans la cuadrilla d’Alejandro Castro, modeste matador de toros de Cordoue. Pendant les cinq temporadas suivantes il servait dans les cuadrillas de matadors et novilleros cordouans. En 2005 il toréait jusqu’à 61 fois, dont 8 en corrida formelle. En 2006 lorsqu’il passait aux ordres de Julio Benítez « El Cordobés » encore novillero avant son alternative en 2007.

Le passage dans les rangs de la cuadrilla de Juan Serrano «Finito de Córdoba» est la démonstration et reconnaissance des qualités de Rafael Rosa qui suivra son concitoyen durant trois saisons pour être ensuite trois ans avec Francisco Rivera Ordoñez et un an avec Manuel Díaz « El Cordobés ». Pendant cinq temporadas on le remarquera dans la cuadrilla de José María Manzanares jusqu’à fin 2018.

Rafael Rosa est un torero sûr à la cape avec laquelle il se sent mieux à l’aise. Il ne néglige pas pour autant les banderilles comme le montre le prix «Puerta del Príncipe» qu’il recevait comme meilleur banderillero de la Ferias d’Avril de Séville 2017.

 En 2019, il sera dans celle de Cayetano Rivera Ordoñez bien qu’il ait retrouvé son ami « Finito de Córdoba »  dans les deux premières ferias de l’année, celles des Fallas de Valencia et de la Magdalena de Castellón.

Photo: Arjona pour Aplausos

Ce contenu a été publié dans Cuadrillas. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.