“Morenito de Arles”

De son vrai nom, Rachid Ouramdane, « Morenito de Arles » est né à Arles le 1er janvier 1977. Matador français, il est actuellement plus connu comme banderillero, fonction qu’il occupe depuis 2005 lors de son premier passage à la cuadrilla de Juan José Padilla son parrain d’alternative. Élève de l’École Taurine d’Arles, il participe à de nombreux spectacles de la région avant de débuter en novillada non piquée à Redessan (Gard) le 13 avril 1993. L’apprentissage dure trois ans et c’est le 6 septembre 1996, à Arles, que « Morenito » fait le paseo pour sa première novillada piquée et affronte des novillos de l’ancien fer de San Martín de l’élevage des frères Granier. Ses compagnons de cartel  étaient le Mexicain Arturo Velázquez «Talín» et Luis Mariscal, avec en tête la rejoneadora française Patricia Pellen. De 1997 à 1999, durant son étape de novillero, il enregistre des succès mais les contrats sont peu nombreux : 1996 (1 novillada/ 1 oreille); 1997 (9 novilladas/ 8 oreilles); 1998 (5 novilladas/ 2 oreilles); 1999 (5 novilladas/ 1 oreille); le 25 juin 2000 il fait sa présentation de novillero à Barcelone ? en compagnie de José Luis Barrero et de Luis Alfonso Oliveira devant des novillos des élevages El Alamo et La Cardenilla’.

C’est le 10 septembre 2000, en Arles comme il se doit, que Juan José Padilla lui cède les trastos pour la cérémonie d’alternative avec pour témoin Antonio Losada. Les toros étaient de Javier Perez Tabernero et le toro de d’alternative avait pour nom « Granjero » nº 47, de robe noire, né en avril 96. «Morenito de Arles» est le 38èmematador de toros français. Dans la catégorie des matadors de toros, comme beaucoup d’autres, surtout éloigné géographiquement du monde taurin espagnol,  il ne torée pas beaucoup et sa carrière se déroule principalement en France. De 2001 à 2005, Stéphane Rachid sera banderillero, libre de poste et il aura l’occasion de figurer dans le rang des cuadrillas de matadors français comme tels Stéphane Fernández Meca, Antonio Losada y compris Sébasatien Castella et «Juan Bautista» lors de leurs prestations en France. Sa première actuación comme banderillero a lieu avec Antonio Losada à Méjanes le 25 mars 2001.  Pour la saison 2006 il entre dans la cuadrilla de son parrain d’alternative Juan José Padilla.

                   

Quelques années plus tard, banderillero aguerri et expérimenté, on le trouvera dans les cuadrillas des novilleros français d’alors de « Clemente » en 2015 et Andy Younes en 2017. «Morenito» est un banderillero qui se distingue par sa taille mais aussi par sa facilité à la pose des banderilles à la suite de laquelle il est souvent invité à saluer. Il excelle dans la brega, son jeu de cape étant long et précis. Sans doute sur la recommandation de Ludovic Lelong «Luisito»,  actuel apoderado d’Emilio de Justo, depuis 2017, il fait partie de la cuadrilla du torero de Cáceres. En 2019, à l’occasion, il est aussi appelé à toréer aux ordres du matador de toros de Tobarra (Albacete) Rubén Pinar.

 

Ce contenu a été publié dans Cuadrillas. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.