SEVILLE 27 09 2014 Ni les toros, ni les toreros

La Maestranza accueille à peine un tiers de tendido pour cette première de San Miguel . Le Cartel de jeunes promesses est engageant alors que le ciel promet le pire. Les toros de Garcia Jimenez sans caste et sans fond ont gâché les espoirs. Les bichos ont été piqués avec parcimonie parce que faibles et se sont, dans l’ensemble, dégonflés au combat. Les Aficionados présents ont gardé une minute de silence en mémoire de Francisco Rivera Paquirri tué par “Avispado” de Sayalero y Bandres il y a 30 ans à Pozoblanco le 26 septembre 1984.

Pepe Moral, le remplaçant d’Adame, reçoit le premier toro avec aisance à la cape, en insistant à droite par veroniques et chicuelinas, le bicho serrant à gauche. Del Alamo entre en quite par chicuelinas et media. Brindis au public. Les premiers muletazos sont mécaniques à droite, sans inspiration avec un placement marginal. A gauche Pepe Moral se centre un peu plus alors que le bicho va a menos. Dans la deuxième série à gauche il se met au diapason du toro et dessine des naturelles lentes et fêtées. Musique. Puis tout va a menos à toro arrêté. Trois pinchazos et une entière. Palmas et Salut au tiers.

Avec le second Del Alamo est laborieux en véroniques. Galvan dessine un quite par chicuelinas en bougeant, terminé par une larga. Del Alamo centré débute la faena à droite, en deux séries, dans un style épuré. Puis dans la troisième il se centre et lie. Le toro dominé abandonne ensuite en allant vers les planches. Mené au centre pour une série à gauche le toro confirme son abandon, jusque dans les terrains du toril. Pinchazo et entière légèrement en arrière et contraire. Palmas.

Galván acceuille son premier adversaire par véroniques templées auxquelles le toro a du mal à répondre physiquement. Galvan réalise un quite par gaonera, caliserina et revolera. Moral termine le tiers par un quite en véroniques. Brindis au public. Galván attaque la faena avec un positionnement et une attitude fermes, au dessus des qualités du toro. La faiblesse de ce dernier va entraver les velléités notables du jeune torero qui essaye avec détermination sur les deux cornes. Espadazo trasero. Sifflets au toro. Silence.

Pepe Moral est opposé à un beau quatrième exemplaire, corniapretado qui collabore plutôt bien dans les véroniques, surtout à droite. Del Alamo réalise un quite pour la forme. Le début de faena est en dessous des qualités du toro, la muleta est touchée, les derechazos fades. Dès la tentative à gauche le bicho abandonne le combat, il se raja. La suite est une tentative infructueuse d’imposer des muletazos por dentro. Metisaca et entière de coté, profilé contre les planches. Pitos au toro. Silence.

Del Alamo reçoit le quinto par une Larga cambiada à genoux le long des planches suivie de véroniques sur le passage alors que se profilent les premiers signes de faiblesse et de distraction du toro. Quite de Galvan sous les protestations contre le bicho. Brindis au public. Del Alamo travaille son placement et trouve le rythme à droite en deux séries. À gauche l’animal sautille. Retour à droite pour reprendre la main, mais sans émotion, le toro regardant les tendidos à mi passe. Pinchazo et épée défectueuse. Sifflets au toro. Silence.

Galvan clôt la corrida en essayant sans succès de fixer le bicho par véroniques. Le toro appuie vers les planches en poursuivant les banderilleros. Début de faena qui se veut dominateur genou plié. Sans rectifier son positionnement entre les passes, Galván lie les derechazos par le bas, avec dominio. Il poursuit avec la même attitude à gauche. La fin de faena est poussive par faute du toro parado. Galván termine par arrimon. Manoletinas avant pinchazo et entière en arrière. Avis. Sifflets au toro. Palmas et salut au tiers.

Trois jeunes toreros avaient un rendez-vous avec la postérité, dans une Arène de tout premier plan et ils sont repartis sans rien rajouter à leur CV. René Philippe Arneodau.

Ce contenu a été publié dans Séville. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.