Nouvelles de Madrid (VI) – Prix Taurins du Casino de Madrid

A l’heure où se déroulait le gala de présentation des cartels de la Feria de San Isidro 2017, le Casino de Madrid était le siège d’une autre réunion taurine d’importance : celle de la remise des XXII Premios Taurinos Casino de Madrid qui récompensent les triomphateurs de la Feria de San Isidro 2016. Dans le cadre incomparable et majestueux du Salon Royal, en présence de personalités de la société madrilène.  Le jury et membres du Conseil d’Administration de l’emblématique et plus que centenaire club  social de Madrid présentaient tour à tour les lauréats qui recevaient un diplôme et un précieux trophée « El Torito » réplique d’une sculpture qui préside le Salon del Torito du Casino où ont lieu régulièrement des tertulias taurines qui  réunissent les associés aficionados et leurs invités. Il est intéressant de signaler que le bronze en question est l’œuvre du sculpteur français Isidore Bonheur (1827-1901), frère de la célèbre artiste sculptrice Rosa Bonheur. De son œuvre on retiendra qu’il s’est attaché à représenter les taureaux de combat du XIXe siècle.  Une sculpture grandeur nature orne l’entrée du Parc Georges Brassens du XVe à Paris. Quant au « Torito », on ignore l’origine de sa présence au catalogue du Casino.

Ces prix furent institués « pour exalter et primer l’excellence des participants à la feria de San Isidro, et de cette manière, exalter la « Fiesta Nacional »  à l’initiative d’une société historique comme le Casino de Madrid, de grande tradition taurine »

Paco Ureña le 11 mai 2016

Cette année, c’est Paco Ureña qui a été désigné par le jury à la suite de ses deux prestations les 11 et 22 mai passés coupant une oreille à un bon toro de El Torero dans des conditions climatiques difficiles et une autre à un toro de Las Ramblas  et privé de la Puerta Grande pour l’épée à son premier.

Cette remise de prix s’est placée sous le signe de la mémoire à Victor Barrio, sa sœur Ruth recevant l’hommage des toreros présents en particulier de Paco Ureña et celui d´Iván Vicente, autre lauréat, qui partageait cartel avec l’infortuné torero lors de la corrida du 29 mai, la dernière de sa carrière à Las Ventas. Cette corrida, de Baltasar Ibán, était aussi à l’honneur puisque le toro Camarín” nº 37 était déclaré meilleur toro de la Feria. Cristina Moratiel, ganadera, recevait le trophée correspondant.

Liste des lauréats sur le lien ci-dessous:

NP. XXII Premios Taurinos Casino de Madrid, 8 de marzo de 2017

Georges Marcillac

Ce contenu a été publié dans Général, Georges Marcillac Escritos. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.