MADRID – 14/05/2014 Un Torrealta et Adame au milieu d’un pétard de la Palmosilla.

Confirmation d’Alternative de Manuel Escribano face à Diligente, de La Palmosilla née en 01/10 pesant 531 kg. Comme à son habitude Escribano va a Puerta Gayola ( 7 fois à Séville cette année ). Diligente attaque en sautillant, mollement et prive d’émotion la Larga Cambiada de Rodillas dee même que les véroniques et demie qui suivent. Pourtant le mollasson culbute le cheval à la première pique. Il est mal piqué à la seconde rencontre et reste longuement sous le peto à la deuxième. Sa faiblesse est protestée. Le second tiers mené par le Matador est affecté par la faiblesse de l’opposant sauf dans le dernier quibro cité assis sur l’estribo qui fait réagir le Public. Cérémonie d’Alternative des mains de Padilla en présence d’Adame. Début par le haut et le bicho tombe. L’émotion d’hier est absente. Impossible de triompher à Madrid avec un tel opposant. Entière en bonne place. Sifflets au toro et silence.

En cinquième lieu Escribano reprend son tour. A Puerta Gayola pour une Larga Cambiada de Rodillas. Les véroniques sont superbes de rythme et temple mais c’est le Palmosilla qui ne les aguante pas. Le toro se vide de ses forces au cheval. Pañuelo verde. Le troisième sobrero du jour est de La Rosaleda. Excellentes véroniques en gagnant du terrain puis demie. Le toro soulève et pousse le cheval et désarçonne le picador. Il a moins de velléités lors de la seconde rencontre. Quite d’Adame par gaoneras bougées. Réhiletes à charge d’Escribano et Padilla. Les meilleures paires sont celles de ce dernier de dentro por fuera réunie, et le quiebro en tablas au violin exposé d’Escribano. Brindis à Padilla. Le toro transmet dans les premiers muletazos mais ses derrotes ne permettent pas à Escribano de briller malgré son aguante en première partie de faena. Entière desprendida d’effet rapide. Silence.

Le Parrain reçoit son premier castaño par véroniques pieds joints, recorte à une main et une demie en se passant le toro à la faja. Le toro pousse sous la première pique portée un peu en arrière. La seconde pique est pour la forme. Adame quite par chicuelinas, le toro allant notablement a menos. Padilla banderille par deux cuarteos et un dentro por fuera. Cérémonie de restitution des trastos. Brindis a Adolpho Suarez. Le Toro sautille toujours pendant le tanteo. Des séries sur les deux cornes ne permettent guère de connecter avec le public bien que certaines naturelles soient de très bonne facture. Les toros mous ne font pas l’affaire à Madrid. Metisaca suivi de demie épée dans la croix. Silence.
Le quatrième cornalon, veleto, abierto échoit à Padilla et montre une panoplie de défaut empêchant toute mise en valeur à la cape. Le toro pousse tête haute sous le fer puis tombe à deux reprises. Mouchoir vert. Sobrero de Gonzalez Sanchez Dalp. Toro Alto, armé fin, le réserve embiste a menos à la cape. Il a les mêmes symptômes de faiblesse. Tiers de banderilles partagé avec Escribano dans une prestation digne des deux. Brindis à la Infanta en Barrera. Padilla au centre à genoux entame par derechazos et pecho. La suite à droite est volontaire mais brouillonne avec mise en difficulté lors des pechos. Padilla termine donc la quatrième série par le bas, enchainé au pecho. À gauche le toro est incertain et attaque à contre temps. Metisaca et entière caida. Descabellos avec Avis. Silence.

Le Torero Hidrocalido reçoit son adversaire par véroniques suaves. Le toro montre dee signes de faiblesse et encore plus après les piques. Mouchoir vert. Le sobrero est de Torrealta du 09/08 et pèse 597 kg. Un tio enmorillado. Bonnes véroniques et demie à ce toro qui transmet plus que les Palmosillas. Le bicho va au cheval sans classe en deux rencontres. La faena débute en tablas avec détermination par le bas, genou plié par doblones. Adame lie fermement des derechazos alors que l’animal tire des derrotes. Dans la seconde série il trouve le temple. À gauche il torée se croisant et de trois quart. Les séries sont moins liés mais ferme. Il termine à droite alors que le Torrealta est sur le point de rajarse. Il poursuit par un Arrimon de Verdad en s’imposant au toro avec sincérité. Avis. Estoconazo efficace. Forte p?tition d’oreille injustement refusée. Vuelta.
Alors q’une partie du public a abandonné les gradins Adame donne une Larga Cambiada à genoux en tablas. Les véroniques sont supérieure toreant avec le vuelo. Au cheval le toro flanche et déclenche les protestations. Brindis à l’Infanta. Au centre Adame cite pour des Ayudados par le haut millimétrés. Excellente séries à droite avec détermination et temple. Il revient à gauche mais le toro ne répète pas de ce coté. A droite le torero rentre dans le terrain du toro pour provoquer la charge. Mais cette fin de faena va a menos par faute du toro. Pinchazo. Avis. Pinchazos et descabellos pendant que sonne un second avis. René Philippe Arneodau

Ce contenu a été publié dans Madrid. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.