Jesús Arruga

 Jesús Arruga Gracia est un torero aragonais né le 31 juillet 1972 à Cariñena, cité viticole de la province de Saragosse. Sans antécédents taurins, il a forgé son afición dans les spectacles taurins populaires en Aragón, traditionnels aussi dans les provinces voisines de Navarre et Teruel et jusqu’à celles de Castellón et Valence. Ces spectacles sont évidemment les encierros et courses de recortadores sous toutes leurs formes. C’est d’ailleurs en tant que recortador con anillas que Jesús Arruga devenait célèbre, faisant équipe avec José Ángel Ortega «Tacheli» pendant presque dix ans, vainqueurs en quatre occasions du championnat d’Espagne de cette modalité. Il se retirait en 1999 ayant atteint cette année-là les sommets après avoir gagné avec « Tacheli » 44 concours sur les 46 disputés. C’est en assistant à une corrida de Saragosse qu’il décidait de se lancer dans une nouvelle carrière, encouragé par le matador Roberto Bermejo et qu’il devenait ainsi banderillero. C’est le 11 juin 1997 qu’il faisait sa présentation en public en Alagón (Zaragoza) au service de Sébastien Castella qui débutait lui aussi comme novillero sans picadors. Les novillos étaient de la devise de Jesús Narcen.

Rapidemment Jesús Arruga se forgeait une bonne réputation de «troisième». Il restait plus de sept ans dans la cuadrilla de César Jiménez. Il faisait naturellement partie de celles des toreros aragonais tels Jesús Millán (5 saisons), Raúl Gracia «El Tato», Tomás y Diego Luna, Ricardo Torres, Alberto Álvarez, Carlos Gallego,  Ricardo Aguín «El Molinero»… C’est avec ce dernier matador qu’il toréait la première fois à Madrid Las Ventas en 1999. Depuis, il est habituel de le voir saluer, montera en main, après avoir brillamment exécuté la suerte des banderilles. Il est à noter qu’il entrait dans les cuadrillas de Julián López  «El Juli»  et de José Miguel Arroyo «Joselito» pour leurs encerronas de six toros. À partir de la temporada 2013, il incorporait la cuadrilla d’Iván Fandiño jusqu’à la corrida fatidique du torero basque du 16 juillet 2017 à Aire-sur-Adour. Depuis lors, il est aux ordres du matador madrilène Alberto López Simón.

Jesús Arruga a reçu de nombreux prix pour ses qualités de banderillero, notamment en 2011 celui de Taurodelta et d’autres entités taurines pour la pose des banderilles à un toro de Peñajara. L’ancien recortador n’a pas oublié pour autant son ancienne activité  puisque, actuellement, il partage avec son ex-coéquipier la empresa Arruga y Tacheli, S.L. pour conseil et organisation de spectacles taurins en Aragón.

Ce contenu a été publié dans Cuadrillas. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.