Madrid 01 Juin 2016 Double Puerta Grande pour Manzanares et López Simón

imagePour des raisons techniques nous ne détaillerons pas les faenas comme nous le faisons d’habitute.  Reste que la corrida de Victoriano del Rio, tout en ayant un fond manso, a produit des combats propices au triomphe dont ont profité José María Manzanares et Alberto López Símón.  Les trois toreros avaient besoin de se réafirmer à las Ventas et les deux précités y ont réussi.  Chacun a amélioré son niveau et l’a adapté au goût de Madrid. Quant à Castella son aisance et sa technique ont tourné à la fadeur et n’ont pas convaincu.  Le lot de Victoriano del Rio manquant d’homogénéité et de forces a montré des signes évidents de mansedumbre en cherchant d’abord la sortie et en protestant ou en sortant seul du cheval.

Manzanares a coupé les deux oreilles de son second adversaire qui, dès le travail de cape, a montré un temple supérieur lui permettant de briller en véroniques au style à la fois engagé et esthétique.  Lors de la faena de muleta il a convaincu en ne tombant pas dans les excès habituels de son toreo distant et de sa technique vers l’extérieur.  Il s’est confié aux nobles et splendides charges du toro sur les deux cornes, particulièrement dans des naturelles toréant avec les vuelos de la muleta jusqu’au bout des naturelles.  On se souviendra aussi d’un splendide pase de pecho donné en redondo quasi complet, lent et toréé.  La mise à mort al recibir a toro arancado d’effet fulgurant a déclenché une pétition unanime dépassant l’octroie des deux oreilles.  Certains ont poursuivi dans la pétition de la queue, d’autres dans celle de la vuelta al ruedo du toro.  Ces deux pétitions n’avaient en réalité aucun fondement et ont justement été ignorées.

Lopez Simon a coupé les deux oreilles de son premier adversaire dans un tumulte de division d’opinions.  Pour y arriver il a réalisé un travail avec scories mais lié dans un terrain réduit pour ce qui est des séries abouties.  Parlant de terrains il faut aussi constater que la faena en a parcurru de nombreux allant des tercios de sol à ceux de sombra pour terminer devant le tendido 8.  Les muletazos essentiellement droitiers ont été accélérés. Mais la grande vertu du torero est de rester dans un terrain de proximité permettant d’enchainer des passes malgré le calamocheo de son second toro.  Simón a fait un effort et en a récolté les justes fruits.  Si l’on considère qu’il n’ait dû couper qu’une seule oreille à son premier, on peut aussi arguer qu’il aurrait pu en couper une à son second que le public a oublié de demander pour lui.  La mise à mort à son premier fut un geste d’abandon se laissant soulever par la corne.  Ce même abandon l’a poussé à répondre aux divisions d’opinions et au triomphe de Manzanares en allant à porta gayola pour recevoir son second adversaire dans un geste de pundonor.

image   image

Quand à Sebastien Castella son toreo abouti, sa technique polissée, ne transmettent pas au public de Madrid s’il n’a pas de toro qui répète des charges émotives.  Soit il a ce toro et son courage fait le reste, soit les toros manquent de moteur jusqu’à être tardos, comme aujourd’hui, et Castella devrait pouvoir adapter son répertoire pour toucher un public aussi particulier que celui de Madrid qui a du mal à apprécier les trajectoires en ligne, les positions fuera de cacho lorsque le toro s’arrête et le toreo passe par passe sans qu’un positionnement engagé ne vienne le justifier.  Le public de Las Ventas a besoin de ce quelque chose de plus que la mécanique huilée de Castella, main sur la hanche, corps jamais abandonné,  ne leur a pas donné.

Le Roi Juan Carlos avait honoré de sa présence la Corrida de Beneficencia au palco royal et a reçu les brindis des trois toreros.  Le public de No hay Billetes a assisté a une des meilleures corridas de la féria qui n’entrera pas dans les prix décernés car fuera de l’abonnement.

René-Philippe Arnéodau

Ce contenu a été publié dans Madrid. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.