Madrid 14/05/2013 Puerto de San Lorenzo erratiques pour la confirmation de Lopez SIMON

Lopez SIMON confirme l’Alternative avec Langostillo de Puerto de San Lorenzo portant le numero 77, né en 03/09 pesant 545 Kg Noir.  Toro de peu de trapio, étroit de cornes.  Après s’être arrêté complètement devant la capote de SIMON, il finira après un tour, par mettre latête par le bas dans le capote sans conviction et un peu de désintérêt.  Il n’apprécie pas les deux piques et sort seul rapidement.  El CID essaye un quite troqué par le manque de ferveur du toro qui vient en marchand.  Le Puerto fait le Kangourou en banderille, se plaignant du castigo.  Cérémonie d’Alternative par El CID témoins Daniel LUQUE.  Brindis  personnel.  SIMON se positionne pour Estatuarios et le toro fait un quiebro à la hauteur du torero et lui inflige un voltereton terrible.  SIMON revient à genoux au centre et donne une série à droite par le bas, de relief, le toro finissant par s’arrêter.  La suite debout est  le manso, peu piqué,  se dégonfle et exprime la même incertitude due plus à une charge désordonnée qu’à une mauvaise inetntion.  Compte tenu des circonstances l’attitude de SIMON est à la hauteur du rendez-vous. Entière caida et trasera après de nombreux pinchazosDescabello. Palmas et salut.

El CID est opposé à un premier qui de présentation correcte embiste dans la cape sans zèle ne permettant pas au CID de se confier.  Bien piqué le toro pousse longuement.  Puis trébuche.  La seconde pique est légère.  Le public proteste la faiblesse.  Cérémonie de restitution des trastos.  Le toro indique dans les premiers muletazos qu’il ne va pas supporter l’afrontement.  A cela s’ajoute un gazapeo  qui rend impossible toute faena.  Le public proteste. El CID insiste sans perspectives de résultat.  Entière en arrière atravesada, descabello.   Sifflets au toro.  Silence.

Le quatrième de la corrida, second du CID est fin de type, cornigacho.  Il désarme CID  de sa cape.  Encore un opposant distrait qui subit les piques sans classe se défendant de la tête.  Quite de LUQUE par Gaoneras, revolera et brionesa, en bougeant par nécessité compte tenu de la charge courte et désordonnée du Puerto.  Bonne Brega de BONI qui tente d’alloger la charge par le bas.  Brindis du CID au public.  Encore un extraño de ce Puerto en début de faena sur la première passe.  EL CID le passe ensuite à gauche avec décision et technique main basse en trois séries émouvantes car l’animal répète par le bas.  Bien El CID à droite aussi, prenant le dessus sur les défauts du toro qui est tout sauf un careton.  La dernière série à droite va a menosPinchazo et entière très tendida et en arrière.  Il pleut sur Las Ventas.

Le premier de LUQUE, de moins de poids, est celui qui des trois premiers a le plus de trapio.  Le Puerto n’a pas de charge propice au toreo de cape mais LUQUE avec une aisance que nous lui connaisson dessine de suaves capotazos et un remate original en cambio de mano et larga.  Le toro est bien piqué.  LUQUE dessine des Chicuelinas et demie à ce toro  qui est tardo, vient au pas et sort distrait.  Il est à nouveau bien piqué sans excès.  LUQUE brinde au public de Las Ventas.  Début par la main gauche canalisant une charge désordonnée du Puerto dans les medios.  Dans la série suivante à droite il manque d’emporter LUQUE à la première passe.  La faena est encore marquée par l’incertitude du bicho.  Une nouvelle tentative à gauche avec un retour résultant en une mise en danger.  Puis LUQUE prends la mesure à droite avant une autre serie a menos.  LUQUE tente un toreo de adorno par le bas que le toro n’admet pas.  Pinchazo avant entière très en arrière, contraire, atravesada.

Le second de LUQUE est sérieux, fin et bien armado.  Il est soso dans la cape.  Le toro sort seul et rapidement de la première rencontre.  Il montre des signes de faiblesse.  La seconde pique portée pour la forme.  La faena débute en va et vient puis LUQUE enmène le toro aux tercios.  Bonne série gauchère plus techniquement que pour l’émotion.  La série suivante plus al hilo est menos.  A droite LUQUE profite du voyage et du positionnement hors de la trajectoire ou tapando la cara.  L’opposant est soso.  Le tout va a menos.  Entière très légèrement en arrière et desprendida.  Palmas et Saludo.

Le sable est imbibé pour recevoir le sixième de la corrida, le plus lourd et le plus imposant.  Les premiers capotazos ne laissent rien présager de bon et le toro désarme le confirmant.  Le Puerto garde la tête haute sans pousser au cheval.  Il ne veut pas combattre, et prend la seconde pique avec le même manque de classe.  Dans la première série droitière le Puerto se retourne à l’envers mais fini par revenir..  Dans la deuxième c’est la même chose mais avec plus de brusquerie.  A gauche lSIMON finit  par lui voler quelques naturelles.  Il poursuit donc sur cette corne dans le même registre et finit par réveiller le public caché sous les ponchos et les parapluies.  Tout le temps le bicho calamochea.   Une dernière  tentative à droite baisse de to.  SIMON insiste à tord sur la gauche, la faena est terminée depuis deux séries.  Manoletinas de bonne volonté et facture.  Pichazo hondo.  Avis.  Autre pinchazo avant entière.  Palmas y saludo.

A peine trois quart d’entrée.

Ce contenu a été publié dans Général, Madrid, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.